Ce que vous devez savoir avant de lancer des séquences emails

Les séquences emails font partie des stratégies marketing les plus utilisées en e-commerce. C’est l’une des meilleures pratiques pour souhaiter la bienvenue à un nouveau client, récompenser un client fidèle ou encore convertir un panier abandonné. Seul problème : tout le monde ne peut pas créer une séquence email performante. Il faut maîtriser des points cruciaux. Nos conseils dans les paragraphes qui suivent.


Définissez vos objectifs

équipe marketing

Que voulez-vous accomplir avec cette série d'e-mails ? Vous pouvez répondre à cette question en définissant clairement vos objectifs. Plus vous obtenez de détails, mieux c'est. En effet, pour créer une séquence de mails automatisés ou non, vous devez avoir un objectif précis.

Alors, comment pouvez-vous créer un plan cohérent ? Simple ! Utilisez des objectifs SMART : spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes et opportuns. Par exemple :

  • Augmenter les revenus des e-mails de 30 % avant la fin de l'année

  • Améliorer le taux de clics sur les e-mails de 2 % pendant la campagne des fêtes

  • Diminuer les taux d'abandon de panier de 10 % avant la fin du trimestre

Rédigez vos mails de séquence

Il est temps de rédiger vos e-mails de séquence. Pour commencer, nous vous recommandons de commencer avec une seule séquence. Il est préférable de commencer par l'essentiel :

  • e-mails de confirmation,

  • séquence d'intégration,

  • séquence de conversion.

De cette façon, même les premiers utilisateurs bénéficieront d’une expérience transparente.

Alors, par où commencer le processus d'écriture ? Généralement, les e-mails peuvent être divisés en deux parties importantes :

  • La ligne d'objet

  • Le courriel

Oui, votre ligne d'objet est tout aussi importante que l'e-mail lui-même. L’objectif ici est d’attirer le prospect dès les premières secondes.

En ce qui concerne l'e-mail, assurez-vous de mettre en œuvre une liste de contrôle dans votre processus d'écriture. Ces éléments devraient apparaître dans vos brouillons.

  • Ton conversationnel,

  • Comment la vie du lecteur sera meilleure avec VOTRE produit ?

  • Histoires

  • Teasers

  • Images

  • Humour

  • Appel à l’action (un incontournable dans chaque séquence)

Conseil de pro : pendant que vous rédigez votre e-mail, imaginez que votre prospect le lit à 22 h après une longue journée. Comment attirer son attention ? Comment lui apportez-vous de la valeur ?


Déterminez le moment d’envoi

Dans le cas des séquences d'e-mails basées sur des déclencheurs, vous n'avez pas à vous soucier de les chronométrer correctement. Ils seront envoyés lorsque la gâchette se déclenche, après un achat par exemple.

Pour chaque autre e-mail, vous devez déterminer le moment. Cela signifie deux choses :

  • Date et heure d'envoi de votre e-mail

  • Quelle doit être la distance entre leurs sorties et leur fréquence ?

Commençons par le premier.

Nos données montrent que la synchronisation de vos e-mails pour les matins de travail (entre 8 h et 10 h) fonctionne bien. Cependant, certains jours de la semaine peuvent être interdits. Les lundis sont trop occupés pour la plupart des gens. Les vendredis sont une radiation dans de nombreuses industries. Les week-ends entraînent souvent un faible engagement. Dans l'ensemble, vous pouvez définir en toute sécurité n'importe quel jour entre le mardi et le jeudi comme jours d'envoi.

Maintenant, qu'en est-il de la fréquence ? Vous convenez probablement qu'envoyer trop d'e-mails (et trop près les uns des autres) est une mauvaise idée. Cela peut entraîner une augmentation des désabonnements. Connaître le bon nombre d'e-mails nécessitera quelques essais et erreurs. Mais les attentes des clients sont de votre côté. Plus de 61 % des utilisateurs préfèrent recevoir un e-mail promotionnel au moins une fois par mois.

Cela dit, essayez de viser un e-mail par semaine ou deux si votre séquence en a besoin (par exemple, si vous envoyez plusieurs e-mails pour un événement). Laisser 5 à 7 jours entre les deux est un bon point de départ.


Analysez les résultats de votre campagne

mail marketing

Vous avez commencé votre campagne en fixant des objectifs ? Vous devez la terminer en les évaluant. Lorsque vous analysez les résultats de votre campagne marketing, vous devez généralement commencer par la dernière étape du parcours de votre client et revenir en arrière jusqu'à ce que vous découvriez les principaux problèmes.

Exemple : l'objectif était « d'augmenter les revenus des e-mails de 30 % avant la fin de l'année », mais vous ne l'avez pas atteint. Voici un exemple de liste de contrôle qui peut vous aider à en trouver la raison.

  • L’appel à l’action de l'e-mail pourrait-il être optimisé davantage ?

  • La ligne d'objet n'était-elle pas assez intéressante ?

  • La fréquence de séquence des e-mails doit-elle être révisée ?

  • La liste de diffusion doit-elle être segmentée différemment ?

Bien sûr, le marketing n'est pas que des KPI (Key Performance Indicators) et des métriques. Il y a aussi un facteur humain à ne surtout pas négliger. Si vous souhaitez approfondir l'analyse du succès de votre campagne, demandez simplement à vos clients s'ils l'ont aimée.

Avec de l’expérience, les bons outils et surtout du travail, créer une séquence email performante est facile, même pour un débutant. L’important est de se donner du temps pour réussir. Mais si le temps manque, il est toujours possible de déléguer le travail à des professionnels du domaine. Ragnar Email peut par exemple se charger de la création de A à Z de vos séquences email.


3 vues0 commentaire